Publication d’une étude inédite sur les enceintes connectées

Communiqué de presse

Le ministère des Sports, la Fédération française de football, la Ligue nationale de Basket, la Ligue de football professionnel, la Ligue nationale de handball, la Ligue nationale de rugby et l’Association nationale des ligues de sport professionnel ont décidé de mener une étude sur la connectivité des enceintes sportives.

Capture d’écran 2018-11-22 à 17.23.10.png

La connectivité des équipements est un enjeu de première importance pour l’ensemble des acteurs du sport français (Etat, collectivités territoriales, fédérations, ligues et clubs professionnels, entreprises…). La révolution numérique touche l’ensemble des activités économiques et son impact est massif, tant pour l’organisation des évènements sportifs et les pratiques de consommation que la maintenance et l’exploitation des équipements.

Les institutions sportives ainsi réunies ont souhaité voir définis dans cette étude les enjeux de la connectivité, fournir des éléments opérationnels et de compréhension pour les clubs, mais également établir une cartographie de l’offre existante des services et des produits pour accompagner la mise en œuvre de politiques de digitalisation des enceintes sportives.

Trois objectifs ont été fixés dans le cadre de l’étude : conquérir de nouveaux publics connectés, transformer l’expérience spectateur dans les enceintes françaises et créer un modèle de développement économique plus performant pour les clubs résidents.

Les travaux ont rassemblé l’ensemble des acteurs concernés, via des entretiens ciblés dans et en dehors du sport, un questionnaire renseigné par 108 clubs professionnels, des contributions demandées aux entreprises du secteur, et un séminaire accueillant une soixantaine d’acteurs de la connectivité.

Cette étude comprend trois cahiers distincts et complémentaires :

  • Cahier 1 : Cadre, enjeux et objectifs de la digitalisation des enceintes sportives.
  • Cahier 2 : Programme fonctionnel à destination des clubs et des exploitants d’enceintes.
  • Cahier 3 : Projet pour une enceinte connectée.

Enseignements majeurs de l’étude

  • L’étude révèle que la connectivité est un outil de développement que les clubs commencent à appréhender :
    • 67% des clubs déclarent avoir du réseau 3G / 4G dans leur enceinte,
    • 49% des clubs ont mis en place un CRM,
    • seulement 5% ont une offre de billetterie couplée avec celle des transports.
  • La connectivité est un sujet aux multiples applications. Elle doit s’adapter à la spécificité et au projet de développement de chaque club avec deux leviers d’action à mobiliser en fonction des besoins de ce dernier :
    • l’offre de service aux spectateurs, aux médias et aux organisateurs,
    • l’optimisation de l’exploitation de l’équipement.
  • L’étude recense une offre française de produits et de services liés aux enceintes connectées qui est à la fois importante et variée. Disposant d’un fort potentiel de croissance, elle confirme la capacité de la France à innover dans le sport et à y développer une filière économique de premier plan sur l’ensemble de son territoire et à l’international.
  • L’étude propose la création d’un ou plusieurs Fonds de digitalisation des enceintes sportives. Ils constitueraient un outil financier au niveau national, porté par les fédérations, les ligues professionnelles et des partenaires financiers, et permettraient de mutualiser des financements en soutien des projets des clubs.
  • L’étude recommande aux fédérations et aux ligues professionnelles de définir un projet numérique dans chaque sport avec des standards de qualité pour les clubs, ainsi que des programmes de formation, d’expérimentation et de mutualisation en soutien des clubs.

L’étude et sa synthèse sont disponibles en téléchargement ou sous forme numérique via un site dédié avec également la mise en ligne d’un annuaire actualisable des entreprises et prestataires apportant des services en lien avec la connectivité des enceintes sportives : www.enceintes-sportives-connectees.fr

Cette étude, menée dans le cadre des travaux de l’Observatoire de l’économie du sport, a été réalisée par Olbia Conseil, Advise Consulting et 10TO11 (Guillaume Lairloup) que nous remercions pour la qualité de leur travail.

Laisser un commentaire