Emmanuelle Assmann va quitter la présidence du CPSF

Emmanuelle ASSMANN va quitter la présidence du Comité Paralympique et Sportif Français

 

Emmanuelle Assmann, qui dirige le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) depuis 2013 va quitter ses fonctions de présidente pour des raisons professionnelles.

Le Conseil d’administration du CPSF se réunira dans les prochains jours afin de convoquer une assemblée générale extraordinaire qui sera en charge d’élire le ou la futur(e) présidente.

Emmanuelle Assmann assurera la transition jusqu’à la tenue de cette assemblée générale, dont la date sera communiquée rapidement.

Depuis 2013, le CPSF aura connu une évolution considérable, devenant l’interlocuteur incontournable du mouvement paralympique en France. Son rôle est, depuis 2015, reconnu par la loi. Le développement de la pratique sportive par les personnes en situation de handicap doit se poursuivre. Avec désormais plus de 30 fédérations membres, le CPSF rassemble toujours plus d’acteurs des para sports, réunis au service de cette ambition.

À propos du Comité Paralympique et Sportif Français
Le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) est membre et l’interlocuteur unique de l’IPC (International Paralympic Committee) et des Comités d’organisation des Jeux paralympiques. A noter que le CPSF est également un acteur incontournable dans les relations entre le sport valide et le sport pour les personnes en situation de handicap.

En réponse aux enjeux internationaux et à la suite des Jeux Paralympiques de Londres 2012, le CPSF a identifié 4 enjeux majeurs de développement : – Promouvoir l’unité du mouvement paralympique en France en lien étroit avec les instances qui le composent – Représenter, défendre et coordonner le mouvement paralympique français à l’international – Encourager le développement du sport de haut niveau et du sport pour tous en lien avec les fédérations affiliées – Organiser et structurer la délégation française lors des Jeux Paralympiques et compétitions internationales sous l’égide directe de l’IPC. Le CPSF étant le seul interlocuteur de l’IPC pour la France.

Pour plus d’informations : www.france-paralympique.fr

 

Laisser un commentaire