Arnaud Courtier : « La Ryder Cup est un outil de communication et de marketing territorial, en France et à l’international »

Arnaud Courtier est le directeur de cabinet du Président de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvleines, qui accueille à partir de demain la Ryder Cup 2018. Arnaud a été auparavant directeur de la communication de la FF Golf et de la FF cyclisme. Il nous parle de l’impact de cette compétition majeure du sport mondiale sur son territoire.

bando_Ryder_cup_jpg_1.jpg

Olbia Conseil : Demain, les plus grands joueurs de golf du monde vont débarquer pour disputer la Ryder Cup, sur le territoire de SQY. Dans quel état d’esprit sont les équipes administratives du territoire et les élus ?

Arnaud Courtier : Pression et impatience.

Les équipes de Saint-Quentin-en-Yvleines (SQY) ont travaillé, depuis plusieurs années, avec la FF Golf, Ryder Cup Europe), et les différentes institutions concernées, afin que tout soit prêt le jour J. Il s’agit là de la sécurité, des transports, du Golf National, etc.

Tout le monde a donc hâte de voir la concrétisation de ce travail important et d’accueillir les équipes Européenne et Américaine, comme les dizaines de milliers de touristes qui vont arriver du monde entier, ainsi bien sûr, que les 200 journalistes accrédités. Dès que l’évènement va commencer, face à son ampleur et au regard du travail préparatoire réalisé, le sentiment qui prendra le relais sera surement la fierté.

OC : Quel a été le rôle d’une collectivité comme SQY dans la préparation d’un tel événement ?

AC : Le rôle de SQY a été multiple. Nous avons participé au financement de travaux sur le Golf National en tant que partenaire institutionnel, ce qui représente un investissement pour l’avenir, tant pour l’activité quotidienne du parcours que pour les futurs grands évènements comme les championnats du monde amateurs en 2022 ou les JOP en 2024. Dans le même temps, nous avons activement collaboré aux travaux préparatoires qui concernent le plan transport, certains aménagements, et la sécurité de l’évènement. Accueillir autant de spectateurs, pendant une semaine, sur notre territoire, se prépare très en amont de l’évènement.

Enfin, SQY a aussi fait le choix d’informer et de former au golf, avec par exemple « Mon Carnet » golf qui a été déployé dans les écoles du territoire, ou encore « Golf Experience », un village d’animations golfiques qui a sillonné les communes de Saint-Quentin-en-Yvelines pendant plusieurs mois pour sensibiliser la population à ce sport et à la Ryder Cup.

OC : Pourquoi SQY s’est-elle autant impliquée ? Pour vous, cet événement est un aussi outil de marketing territorial ? 

AC : Si Saint-Quentin-en-Yvelines est impliqué dans cet évènement, c’est tout simplement parce que SQY est un territoire de performance. Ici, il s’agit bien sûr de performance sportive, mais nous revendiquons la performance économique, numérique, éducative, culturelle et sociale. Performance donc, avec cet évènement, avec le travail mis en œuvre pour le réaliser, et dans les retombées qu’il apportera, tant sur le plan médiatique que sur le plan économique. Oui, cet évènement est un outil de communication et de marketing territorial, en France et à l’international. C’est un formidable coup de projecteur sur notre territoire, et nous travaillons à faire de cet évènement un des nombreux outils de rayonnement de SQY. Le sport de haut niveau fait partie de l’ADN de SQY, avec le golf et le cyclisme (Golf National et Vélodrome National), et les grands évènements que sont la Ryder Cup ou les JO de 2024 sont parmi les symboles de la volonté performance qui nous anime.

OC : Percevez-vous déjà des retombées concrètes pour les habitants, le tissu économique, le secteur de la restauration et de l’hôtellerie ? Quels sont les retours du terrain? 

Une étude de la ffgolf prévoit 226 M€ de retombées économiques indirectes. Il est bien sûr trop tôt pour apporter des précisions, mais il est clair que SQY bénéficie de la Ryder Cup d’un point de vue économique. Les hôtels sont pleins, les locations d’appartements fonctionnent très bien et les commerçants sentiront nécessairement une activité supérieure à l’habitude. Mais nous avons surtout une vision à long terme, avec l’attractivité et le développement économique du territoire. L’implantation de nouvelles entreprises, nationales et internationales, est notre objectif, nous y travaillons activement, et pour cela la visibilité de la Ryder Cup est un bel atout.

OC : Quelles seront les animations mises en place pour les habitants et les touristes au sein de votre territoire ?

AC : L’animation principale c’est la Ryder Cup elle-même. Par ailleurs, une Fan Zone sera mise en place pendant les trois jours de compétition, vendredi, samedi et dimanche, de 8h00 à 19h00, quai François Truffaut à Montigny-le-Bretonneux, dans le quartier piéton. La compétition sera diffusée en direct sur un écran géant, et il y aura des animations et des concours. Toutes les informations sont sur le site internet.

OC : Dernière question, plus personnelle. Vous avez été directeur de la communication de la FFGolf de 2009 à 2011. Cela doit être un moment encore plus exceptionnel qui s’annonce pour vous…

AC : J’ai eu le plaisir de travailler un moment pour la ffgolf, à l’époque ou la France démarrait sa campagne pour accueillir la Ryder Cup. Je me souviens des premières discussions, de l’énergie et l’envie de Pascal GRIZOT, qu’il a su garder toutes ces années pour mener à bien ce chantier colossal. Aujourd’hui, je suis heureux d’enfin voir la Ryder Cup en France, sur le Golf National à Saint-Quentin-en-Yvelines. Cette semaine va être formidable, j’espère que tous les spectateurs vont en profiter pleinement, que les joueurs des équipes Américaine et Européenne vont nous offrir un merveilleux spectacle sportif, et, bien sûr, qu’à la fin l’Europe l’emporte.

Laisser un commentaire