Journée internationale des femmes : le CIO ouvre la voie à un changement durable dans le sport

Communiqué de presse du Comité International Olympique

Journée internationale des femmes – le CIO ouvre la voie à un changement durable dans le sport

En soutien à la Journée internationale des femmes et à l’appel à l’action lancé via le hashtag #pressforprogress, le Comité International Olympique (CIO) présente aujourd’hui un aperçu des 25 recommandations clés que renferme son projet d’analyse sur la question de l’égalité des sexes, lequel a pour ambition de bousculer les idées reçues liées aux femmes dans le sport – et ce de la participation à la représentation, en passant par la prise de décisions.

Couvrant cinq domaines clés – sport, représentation, financement, gouvernance et ressources humaines – ces 25 recommandations créent non seulement une feuille de route réalisable pour faciliter le travail avec tous les partenaires du CIO et ses composantes partout dans le monde afin de faire avancer l’égalité des sexes au sein du Mouvement olympique et dans la communauté sportive mondiale, mais témoignent aussi des efforts d’ores et déjà déployés par le CIO, les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales (FI) pour promouvoir une plus grande participation, des prises de décision et un encadrement féminins dans tous les aspects du sport – le but étant de refléter et conduire un changement durable.

Ainsi que l’a déclaré Thomas Bach, président du CIO : « Nous sommes convaincus que grâce à la mise en œuvre des 25 recommandations du CIO en matière d’égalité des sexes, nous, à savoir le Mouvement olympique – athlètes, officiels, commissions, fédérations et dirigeants – pouvons prendre de réelles mesures en vue d’adopter un changement efficace tous ensemble. Ce n’est pas uniquement la meilleure chose à faire. C’est dans notre intérêt à tous – les fans, les familles et toutes les jeunes filles et femmes qui ont été en mesure de réaliser leur rêve grâce à leur participation au sport. » Et d’ajouter : « En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO a une énorme responsabilité, celle de prendre des mesures en faveur de l’égalité des sexes – un droit d’une importance capitale et un principe fondamental de la Charte olympique. »

Pour un aperçu des 25 recommandations, cliquez ici.

La publication ce jour de ces 25 recommandations témoigne non seulement de l’engagement sans faille du CIO pour parvenir à la parité hommes-femmes dans tous les aspects du sport, mais s’inscrit aussi dans le droit fil de l’appel à l’action lancé à l’occasion de la Journée internationale des femmes en faveur de l’égalité des sexes via le hashtag #pressforprogress. Un rapport plus détaillé sera publié plus tard dans le courant du mois.

Ces recommandations ne sont que le début des initiatives du CIO visant à promouvoir l’égalité des sexes dans le monde du sport et au-delà de celui-ci. Alors que la participation des femmes au sport augmente, avec 42 % de femmes athlètes en lice aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang, un record pour une édition d’hiver, et pour la première fois, un nombre égal de compétitions masculines et féminines au dernier jour des Jeux, il reste encore beaucoup à faire pour créer un changement durable en compétition.

En effet, le changement va au-delà de la participation féminine.  Les 25 recommandations façonnent le récit sur les femmes dans le sport, et ce de l’intérieur. En plus d’apporter encore davantage de soutien à tous les aspects des Jeux – y compris aux entraîneurs et officiels, le CIO recommande vivement que les organisations telles que les CNO et les FI accordent des financements (notamment en vue de réduire les disparités au niveau des primes) pour promouvoir l’égalité des sexes et refléter la diversité parmi leurs dirigeants et membres. Sans diversité dans l’encadrement, il ne peut y avoir de diversité et de soutien en faveur des politiques engagées.

Exemple des efforts déployés pour mettre en œuvre les 25 recommandations : le CIO organisera conjointement avec ONU Femmes, Procter & Gamble, NBC et l’UNESCO une table ronde en marge de la 62e session de la Commission de la condition de la femme à New York le 14 mars. L’événement sera axé autour de l’un des cinq thèmes clés des recommandations, à savoir la représentation des femmes athlètes dans les médias et ses enjeux pour la participation et exposera les points de vue des médaillées olympiques Donna de Varona et Maia Shibutani, parmi tant d’autres.  La discussion sera modérée par Andrea Joyce, présentatrice sportive à la NBC.

Qui plus est, le CIO a lancé l’édition 2018 de ses Trophées « Femme et Sport », lesquels sont décernés chaque année à des femmes, des hommes ou des organisations qui ont fait de remarquables contributions au développement, à la promotion et au renforcement de la participation des femmes au sport. La date limite pour les candidatures est fixée au 16 mars.

Visionnez la vidéo

Parmi les autres initiatives, citons la troisième édition du Forum des FI pour l’égalité des sexes dans l’encadrement le 28 mars organisée conjointement par le CIO et l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été (ASOIF). L’objectif de ce forum est de donner aux dirigeants des FI une tribune pour discuter des conclusions du projet d’analyse du CIO sur la question de l’égalité des sexes, partager les meilleures pratiques et rechercher de nouvelles solutions pour combler les écarts. Ce dialogue permettra d’alimenter davantage le rapport final plus détaillé sur l’analyse de la question de l’égalité des sexes, lequel sera publié à l’issue du forum.

Pour en savoir plus sur les travaux du CIO visant à progresser sur la voie de l’égalité des sexes, rendez-vous sur https://www.olympic.org/fr/femmes-dans-le-sport.

Laisser un commentaire