Eux aussi font le sport français, Nicolas Martin

Ils sont DG d’institution sportive, expert du sport business, avocat, chasseur de têtes, DG d’association d’élus locaux, lobbyiste, DTN, ou directeur des sports de collectivité territoriale, ils connaissent le sport français, ses enjeux, ses acteurs mais on les entend peu dans les médias. Olbia le blog a souhaité leur donner la parole afin d’en savoir plus sur leur parcours professionnel, leur vision du sport français, les enjeux de leur institution ou de leur entreprise. Nous poursuivons notre série  « Eux aussi font le sport français… » avec Nicolas Martin, responsable des partenariats sportifs à la RATP.

Nicolas Martin (c) D-Sutton.jpg

Pouvez-vous vous présenter et revenir en quelques mots sur votre parcours professionnel ?

Je suis un ancien joueur de rugby de haut niveau et j’ai pu réaliser en parallèle, un cursus universitaire complet (DESS Marketing et Management du Sport Professionnel à Rouen, Maîtrise de Sciences et Techniques Économie et Gestion du Sport à Paris IX Dauphine et Maîtrise Commerce International à Paris XII).

C’est d’ailleurs le rugby qui m’a permis d’intégrer la Direction de la Communication et de la Marque du groupe RATP, avec, en ligne de mire, le partenariat avec les Championnats du Monde d’Athlétisme en 2003.

Actuellement, ma mission première à la RATP est d’asseoir la stratégie de la marque dans l’univers du sport sur le moyen et long terme en réalisant des partenariats qui font sens. Les activations que nous mettons en place se veulent à la fois cohérentes et très variées, mon objectif étant d’avoir toujours le souci de servir les enjeux de la marque RATP.

Pourquoi la RATP s’est-elle engagée comme Partenaire officiel de candidature Paris 2024 ?

HD-Logo composite RATP Paris 2024

La RATP s’est toujours engagée dans des projets d’avenir contribuant au rayonnement de l’Ile-de-France, un territoire historique pour l’entreprise qui transporte quotidiennement 12 millions de voyageurs sur son réseau francilien.

Nous étions aussi convaincus que la participation à la candidature de Paris 2024 serait une occasion unique de partager de belles émotions avec nos voyageurs, et aussi d’accélérer la mise en place de projets ambitieux et structurants pour une ville plus durable, plus intelligente, plus belle, plus connectée.

Ce partenariat traduit également l’attachement de la RATP à contribuer au rayonnement du sport français. Nous avons toujours été très impliqués aux cotés des comités des candidatures françaises (Paris 2008, Paris 2012) et nous accompagnons depuis plus de 30 ans des athlètes, dans leur double parcours sportif et professionnel, au sein du dispositif Athlètes Haut Niveau de la RATP. Ceux-ci ont fourni à la France plus de 50 médailles en compétitions internationales (dont plus de 15 olympiques). Aujourd’hui encore, nous accompagnons des athlètes dont les Jeux restent un objectif central, à l’image de Koumba Larroque, récemment médaillée de bronze aux mondiaux de lutte, et porte-drapeau de la génération Paris 2024.

Quels étaient les objectifs et l’apport de la RATP auprès du comité de candidature ?

La question des transports a été majeure dans la candidature parisienne, et nous savons qu’elle le sera aussi dans l’organisation des Jeux. C’est ce qui fait de la RATP un partenaire en quelque sorte « naturel » de Paris 2024. Nous avons apporté toute notre expertise et notre savoir-faire au dossier technique de la candidature de Paris 2024, avec pour but notamment de démontrer notre capacité, lors d’événements internationaux comme les Jeux, à transporter partout et efficacement les sportifs, les visiteurs, mais aussi les Franciliens qui continueront de prendre les transports en commun. Cela est allé de pair avec la volonté de Paris 2024, qui est aussi la nôtre, d’organiser des Jeux responsables et écologiquement vertueux. La RATP, avec Île-de-France Mobilités, proposera ainsi d’ici 2024 une flotte de bus 100% écologique, composée de bus électriques et biogaz.

Nous pouvons nous appuyer pour y parvenir sur une expertise acquise et reconnue dans l’organisation de grands événements sportifs en France (Coupe du Monde 1998, Championnat du Monde d’athlétisme en 2003, Mondial de handball féminin en 2007, ou plus récemment l’Euro 2016) mais aussi à l’international, où le Groupe a notamment œuvré à l’ingénierie du métro lors des Jeux d’Athènes en 2004, mis en service le Gautrain en Afrique du Sud pour le mondial de football de 2010 et accompagné la mise en service du tramway de Rio pour les Jeux de 2016.

Le deuxième enjeu était de mobiliser le grand public pour créer une vraie adhésion et un partage autour de la candidature de Paris 2024. Nous nous sommes donc appuyés sur la relation de proximité que nous entretenons quotidiennement avec nos voyageurs pour mettre en place sur notre réseau de nombreuses animations participatives.

Quelles ont été les activations mises en place et pour quels résultats ?

Paris 2024 a été le fil rouge de notre communication sport pendant plusieurs mois. Nous avons ainsi mobilisé nos voyageurs au travers de nombreuses actions sur notre réseau, que ce soit avec le dispositif participatif « Tous athlètes de la Ville » réalisé avec Havas Paris, notre opération citoyenne « Les Mercredis du Rugby », à destination spécifiquement des plus jeunes, ou encore une mobilisation interne pour impliquer nos salariés.

HD-RATP 5 - Paris 2024.jpg

Le dispositif « Tous athlètes de la Ville », déployé dans 8 gares et stations mises aux couleurs de Paris 2024 entre le 3 mars et le 24 juin, a permis de sensibiliser et mobiliser plus de 13 500 voyageurs. Les vélos connectés que nous avons installés leur ont permis de parcourir symboliquement les 13 000 kms qui couvrent la distance Paris-Lima, en soutien à la candidature française.

Ce sont aussi 330 collégiens qui, avec les « Mercredis du Rugby RATP », opération citoyenne pour promouvoir le mieux vivre ensemble, ont été invités à soutenir la candidature parisienne pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Nous avons notamment sollicité leur créativité pour créer un Haka sur le thème de Paris 2024. Ce concours a été remporté par les élèves de la 4ème A du collège Jean Jaurès de Montreuil (Seine-Saint-Denis) qui ont interprété leur haka sur un terrain de rugby éphémère installé dans la cour de leur collège devant les parrains de l’opération : Julie Annery et Dimitri Szarzewski, tous deux internationaux de rugby. Cliquez pour voir la vidéo

De nombreux salariés se sont également mobilisés en faveur de Paris 2024. Ils ont été plus de 2 000 à utiliser nos vélos connectés dans le cadre du dispositif « Tous athlètes de la Ville » mis en place en amont des opérations grand public dans plusieurs sites RATP. Ils ont également été près de 1 500 à courir durant le Schneider Electric Marathon de Paris, les 10 km l’Equipe et la Parisienne en portant les couleurs de la candidature.

Plus de 180 retombées médias ont relayé les différents engagements pris par la RATP pour soutenir la candidature de Paris 2024.

Vous avez également souhaité fêter la victoire au lendemain du 13 septembre ?

Après avoir mobilisé pendant plusieurs mois les millions de voyageurs sur notre réseau, il était naturel pour nous fêter cette victoire historique avec eux. Nous avons donc mis en place un dispositif événementiel exceptionnel, en rebaptisant temporairement dès la nuit du 13 septembre la station Hôtel de Ville en « Ville Hôte », en habillant 2 entrées (rue Lobau et rue de Rivoli) aux couleurs de Paris 2024 et en transformant le couloir principal en piste d’athlétisme. Nous avons également mobilisé trois de nos athlètes de haut-niveau RATP, Koumba Larroque (lutte), Marielle Pruvost (judo) et Jérémy Cadot (escrime), pour saluer cette désignation au travers d’annonces sonores dans le réseau le soir de la victoire. Nous avons enfin pavoisé nos 4 600 bus avec des drapeaux aux couleurs de « Paris 2024 », comme nous l’avions fait pour lors de la visite de la commission du CIO en mai.

Selon vous, qui est la personnalité du sport business ou du sport institutionnel en 2017 ? 

Je pense à Tony Estanguet, co-président du Comité de candidature, qui s’est peu à peu imposé comme le leadeur naturel de Paris 2024. Avec l’ensemble des membre du comité, ils ont conduit la France et Paris à une fantastique victoire et ont réalisé un travail exceptionnel. Depuis deux ans, les équipes de la RATP se sont également pleinement mobilisées pour accompagner et faire vivre cette candidature dans le cadre de notre partenariat officiel.

Laisser un commentaire