Championnats de France de Surf 2016 à Biarritz (22-30 octobre)

affiche.png

500 surfeurs débarquent à Biarritz
pour les Championnats de France de Surf 2016 !
[Photos © FFS/Arrieta et FFS/Justes]
~ La Fédération Française de Surf et la Ville de Biarritz organisent la 53e édition des championnats de France de surf du 22 au 30 octobre prochains. 
~ Une édition placée sous le signe de l’Olympisme avec l’entrée du sport aux JO 2020.
~ Le site principal sera la Grande Plage. 
~ 500 compétiteurs se disputeront les 34 titres nationaux mis en jeu dans les 9 disciplines. 
~ Les meilleurs Français dans leur disciplines sont présents cette année pour une édition véritablement très relevée.
~ Les prévisions sont résolument optimistes avec de très belles vagues et un temps estival attendus pour les premiers jours.
Les championnats de France de surf font leur retour pour la deuxième année consécutive à Biarritz. Le berceau du surf français et européen a déjà accueilli les « France » à huit reprises : 1967, 1971, 1974, 1984, 2007, 2010, 2011 et 2015. La date retenue est idéale pour la qualité et la fréquence des vagues grâce aux longues houles d’automne. Quant au climat, les précédents étés indiens laissent espérer de belles journées ensoleillées sur la capitale européenne du surf. 
Toutes les régions représentées
Les championnats de France de surf se disputent chaque année à la Toussaint. Ils regroupent des compétiteurs sélectionnés au regard du classement national et des quotas délivrés pour les ligues et comités. Ces compétiteurs sont issus de l’Aquitaine, la Charente, les Pays de Loire, la Bretagne, la Normandie, le Landuedoc, la région Paca, la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie. 
Le spot principal et le village des championnats de France 2016 se situeront sur la Grande Plage de Biarritz. Encadré par le Casino et le Palais de la Reine, le site apparait comme un véritable amphithéâtre, une enceinte dédiée aux compétitions de surf. D’autres spots alentours de la commune de Biarritz, comme la célèbre Côte des Basques, pourront être utilisés. 
Répétition avant les Mondiaux 2017
C’est à Biarritz que l’on a assisté à l’apparition du surf en 1957, à la création des premiers clubs français, à la fondation de la Fédération Française en 1964, à plusieurs championnats de France, d’Europe et du monde.
C’est à Biarritz, enfin, que la France accueillera en mai/juin prochains les World Surfing Games 2017, les championnats du monde de surf des nations.
LES TÊTES D’AFFICHE
JOAN DURU
N.2 français et en passe de se qualifier, pour le CT, Joan Duru fait un retour attendu et remarqué sur les championnats de France. Son surf puissante et technique convient parfaitement aux vagues puissantes de la Grande Plage. A un an des Mondiaux ISA, le Français sera une des grandes attractions des France.
MAUD LE CAR
Surfeuse du circuit QS depuis plusieurs saisons, l’Antillaise a déjà des succès sur le circuit professionnel à son palmarès. Elle effectue son grand retour sur les championnats de France et sera une des favorites pour le titre.
MAXIME HUSCENOT
Plus de 5 ans après sa dernière participation, le n.3 français a décidé de revenir sur les France. A la lutte pour une place dans le Top 10 mondial QS qui le qualifierait pour le CT, il fera une pige de luxe pour l’équipe de La Réunion dont il sera le fer de lance.
AMAURY LAVERNHE
Triple champion du monde et capitaine de l’équipe de France de bodyboard, Amaury Lavernhe est en course pour un nouveau titre planétaire. Entre deux étapes du World Tour, il participera, comme chaque année, aux championnats.
ANTOINE DELPERO
Double champion du monde de longboard, champion du monde et d’Europe de Stand Up Paddle. On ne présente plus Antoine Delpero, le waterman français. Le Marseillais, Biarrot d’adoption, tentera de ravir un titre sur ses deux supports fétiches avant de s’envoler aux Mondiaux WSL de longboard en Chine.

Parmi les autres champions français présents sur les France 2016 figurent notamment : Ian Fontaine (surf), Medi Veminardi (surf), Alizé Arnaud (surf), Pierre-Louis Costes (bodyboard), Maxime Castillo (bodyboard), Laury Grenier (bodyboard), Anne-Cécile Lacoste (bodyboard), Caroline Angibaud (Sup), Ben Carpentier (Sup), Alexis Deniel (Sup), Eric Dargent (HandiSurf), … Sans oublier les 12 surfeurs de l’équipe de France championne du monde junior 2016 !

LES TEMPS FORTS
Samedi 22 octobre
10h30 : cérémonie d’ouverture, Grande Plage
13h00 : Surf contre la Faim, compétition spéciale, Côte des Basques
17h00 : Premières Assises des Villes de Surf, Radisson Blu Hôtel
19h00 : Soirée des Partenaires, Radisson Blu Hôtel
Dimanche 23 octobre
10h00 : Laury Thilleman, session avec les jeunes de Handi Surf
11h00 : accueil de l’Association Laurette Fugain, Grande Plage
Toute la journée : initiation au skimboard
Lundi 24 octobre
14h30 : signature partenariat avec Air France, Grande Plage
Mercredi 26 octobre
18h00 : Réunion des Ligues, Radisson Blu Hôtel
Toute la journée : Animation Du Flocon à la vague (sensibilisation et éducation sur la protection de l’eau)
Samedi 29 octobre
17h00 : Conférence Handi Surf, Côte des Basques
Toute la journée : Animation Du Flocon à la vague (sensibilisation et éducation sur la protection de l’eau)
19h00 : Soirée de clôture, Bar de la Côte des Basques
Dimanche 30 octobre
Toute la journée : Animation Du Flocon à la vague (sensibilisation et éducation sur la protection de l’eau)
Tous les jours
Vente de l’affiche et textiles des Championnats 
Animations autour de l’Eco Surf et Surf Santé
Animations Handi Surf et Surf Insertion
Animations Hoff
Tombola planches Pro Model à gagner
Laury Thilleman, Miss France 2011, est la marraine des championnats de France de surf 2016
à Biarritz (22-30 octobre).
Elle participera notamment à une action en faveur de l’Association Nationale Handi Surf le samedi 22 octobre à 15 heures sur la plage de la Côte des Basques.
Passionnée de sport et de surf, qu’elle pratique, elle est journaliste chez Eurosport.
Sa biographie officielle
LES SPOTS DES CHAMPIONNATS
LA GRANDE PLAGE 
Le spot principal des championnats de France 2015. Encadré par le Casino de Bellevue et l’Hôtel du Palais, le site apparait comme un véritable amphithéâtre, une enceinte dédiée aux compétitions de surf. C’est la plage la plus populaire de toute la région. La vague est un beach break avec quelques rochers, droite et gauche. Elle est capricieuse en fonction des marées. Puissante, elle peut délivrer des tubes techniques, mais elle offre surtout de belles parois pour enchaîner les manœuvres.
LA CÔTE DES BASQUES 
C’est ici qu’est né le surf en Europe, en 1957, et qu’a été créée la Fédération Française de surf en 1964. Longue plage de sable ouverte vers le sud, la Côte des Basques est connue pour son atmosphère californienne où les adeptes du longboard se retrouvent pour de longues sessions sous la protection de la célèbre Villa Belza. Les vagues y sont plus petites et moins puissantes qu’à la Grande Plage, le spot étant naturellement protégé par les falaises. Mais attention, en cas de forte houle, le beach break peut devenir sauvage et les bowls très creux. A marée haute, il devient impossible de sortir ou rentrer car les vagues viennent frapper la digue de rochers. 
LA MILADY 
Dernier spot au sud de Biarritz avant Ilbarritz, la Milady est un bon beach break qui permet l’organisation de compétitions dans un cadre idéal avec ses jardins et sa digue. Beach break de bonne qualité, qui sature toutefois rapidement en cas de grosse houle. Pour les Championnats 2015, la Milady a proposé des conditions idéales pour les étapes de Bodyboard, avec de gros bowl bien dessinés. 
LE MIRAMAR
Situé à 300 m au nord de la Grande Plage, le Miramar est un spot de rocher et de sable. Avec, en toile de fond, le rocher dit de « la roche percée », qui, suivant l’orientation de la houle, forme un bowl propice aux take off dans le creux. Autre option : le pic face à l’Hôtel du Palais qui offre des gauches et droites, lesquelles peuvent se révéler puissantes et longues pour peu que la houle s’y prête.

ÉDITOS

Jean-Luc ARASSUS, Président de la FFSurf
« Les championnats de France 2016 seront les premiers de cette nouvelle ère olympique historique pour notre discipline »
« La ville de Biarritz, labellisée Ville de surf, qui soutient depuis toujours le projet fédéral, accueillera pendant 10 jours plus de 450 compétiteurs de toutes les ligues régionales de métropole et d’outre mer, pour que nos meilleurs athlètes démontrent l’excellence du surf français dans des conditions optimales Ces 10 jours de compétition, d’échanges, de convivialité, de travail, mobilisent toutes nosforces vives, tous nos partenaires, tous les passionnés des vagues, et démontrent la contribution de notre sport à l’éducation citoyenne de nos jeunes préconisée par la charte de l’olympisme.
La Fédération remercie la ville de Biarritz, le département du 64, la Région Aquitaine, Air France, Isuzu, Gourette, les Laboratoires de Biarritz, RMC et l’Equipe pour leur soutien et leur confiance sans lesquels cette compétition majeure ne pourrait être le succès attendu. »
Michel VEUNAC, Maire de Biarritz
« La Ville de Biarritz accueille pour la deuxième année consécutive les Championnats de France de Surf, la plus importante compétition organisée sur le sol français en termes de compétiteurs, de disciplines et de titres attribués. Ce sera un événement sportif phare pour les valeurs et les atouts du surf sur la Côte Basque. La tenue de cet événement est le fruit du travail de la Ville de Biarritz et de toute la communauté surf de notre ville depuis de nombreuses années : créations de clubs, accueil du Pôle France, compétitions reconnues, structuration du suivi des sportifs, états généraux du surf, ouverture de la maison du Surf à la Côte des Basques…
Ces actions ont permis à nos sportifs de rivaliser avec les meilleurs surfeurs nationaux et internationaux, et aux acteurs du surf basque d’acquérir une expérience reconnue dans tous les domaines qui gravitent autour de ce sport.
Désormais, Biarritz s’impose comme la place reconnue du surf français, une terre de surf mondialement identifée et nous continuerons à développer et à valoriser le surf qui fait partie intégrante de l’ADN de notre ville.
Je tiens à remercier la Fédération Française de Surf et son président Jean-Luc Arassus, et ceux qui contribuent à tout mettre en œuvre pour faire de ce Championnat un moment inoubliable et je souhaite sincèrement à tous les participants et organisateurs une belle compétition. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s