Euro-2015 de basket : la métropole lilloise « attend entre 10 et 15 millions » de retombées économiques

Capture d’écran 2015-09-14 à 16.49.03

(AFP)

Le président de la Métropole européenne de Lille (MEL), Damien Castelain, a chiffré vendredi les retombées économiques à « entre 10 et 15 millions d’euros » grâce à l’organisation de la phase finale de l’Euro de Basket au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq (Nord).

« Les retombées économiques devraient être entre 10 et 15 millions d’euros sans aucun problème. On se base sur les retombées de la Coupe Davis, puisque c’était 80.000 spectateurs pour 4,6 millions de dépensés par les visiteurs sur notre territoire », a indiqué M. Castelain, en référence à l’organisation de la finale de la Coupe Davis de tennis remportée par la Suisse contre la France en novembre 2014.
« On arrive à ce chiffre en faisant une règle de trois, puisqu’on s’attend à 250.000 spectateurs et seize nations », a-t-il ajouté, soulignant que 1.200 journalistes étaient accrédités pour une diffusion télévisée dans 160 pays.
La première phase de l’Euro de basket s’est déroulée à Montpellier, Berlin, Riga et Zagreb. La phase finale se déroulera intégralement du 12 au 20 septembre au stade Pierre-Mauroy, antre habituel du club de football de Lille (L1), qui peut accueillir 27.000 spectateurs dans cette configuration sport de salle.
Pendant les dix jours de la phase finale, un village basket sera installé sur l’une des principales places de la capitale des Flandres, avec plusieurs terrains de basket, un écran géant où sera diffusé les rencontres ainsi qu’une exposition sur l’histoire du championnat d’Europe.
Le président de la métropole a toutefois critiqué le « calendrier un peu serré de la Fiba (fédération internationale) », qui laisse « peu de temps aux supporteurs » pour organiser leur venue dans la métropole nordiste. Les dernières rencontres de la phase de poules ont eu lieu jeudi soir alors que le premier huitième de finale débute samedi midi.
« Ce mois de septembre va être tout bon, qui plus est avec la qualification de la Finlande et de la Belgique », deux équipes suivies par de nombreux supporters, s’est félicité Emanuel Thébaux, président du club hôtelier de Lille.
Interrogé sur la concurrence à venir entre la future Bercy Arena à Paris et le stade Pierre-Mauroy, M. Castelain a estimé que l’équipement sportif de Villeneuve-d’Ascq « n’avait aucun concurrent en France ».
« Bercy c’est 17.000 places maximum, nous c’est 27.000, on ne joue pas dans la même catégorie », a-t-il estimé.
Le programme du mois de septembre 2015 est particulièrement dense pour la métropole lilloise, avec la braderie, qui a attiré plus de 2,5 millions de visiteurs le week-end du 5-6 septembre, l’Euro de Basket et aussi la grande parade de « Renaissance » le 26 septembre, avec 2.000 danseurs et des centaines de milliers de visiteurs attendus.
« Nous nous battons, moi-même et la ville de Lille, ainsi que la MEL et Damien Castelain, comme de beaux diables pour attirer vers nous ces événements car, à l’évidence ils sont l’un des moteurs de notre dynamisme et ils profitent évidemment d’abord à nos hôtels, restaurants et commerces », a estimé auprès de l’AFP la maire de Lille Martine Aubry.
« La vitalité de notre ville n’est plus à démontrer et ce mois de septembre est l’illustration parfaite de la manière dont nous réussissons à mobiliser les habitants autour de grands et beaux projets », a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s