CP du CIO : Le travail d’équipe des Brésiliens ouvre la voie à une organisation réussie des Jeux et à un héritage positif

Capture d’écran 2015-08-13 à 09.26.07

À l’issue de sa neuvième et avant-dernière réunion (10 – 12 août 2015) à Rio de Janeiro, la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) a salué le travail d’équipe du comité d’organisation de Rio 2016 et de ses partenaires gouvernementaux à l’occasion des premières épreuves tests pré-olympiques. L’unité affichée, tant dans l’esprit que dans la mission, va aider les organisateurs à consolider leurs opérations en prélude aux Jeux de l’année prochaine et à jeter les bases d’un vaste héritage olympique. 

La présidente de la commission de coordination du CIO, Nawal El Moutawakel, a déclaré : « À moins d’un an de l’ouverture des Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, nous nous réjouissons de l’unité qui anime, tant dans l’esprit que dans la mission, ‘l’équipe du Brésil’ en vue de l’organisation d’une première série d’épreuves tests réussies. Nous avons déjà assisté à de magnifiques compétitions de volleyball, triathlon, aviron et sports équestres et d’autres grands moments de sport nous attendent au cours des prochaines semaines. Ce désir de réussite que partagent tous les Brésiliens se manifeste non seulement à travers les excellentes épreuves tests organisées sur les sites olympiques, mais aussi à travers les opérations mises en place, saluées tant par les athlètes que par les Fédérations Internationales. Ces efforts témoignent des compétences des organisateurs et de leur capacité à livrer des Jeux Olympiques exceptionnels l’année prochaine. Les Jeux de 2016 à Rio de Janeiro laisseront également un legs précieux qui, comme l’a confié le président du CIO, Thomas Bach, lors des célébrations du compte à rebours final, ‘sera le plus grand projet de réaménagement olympique urbain depuis les Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone’. Les travaux entrepris afin de laisser un héritage important sur le plan social et au niveau des infrastructures – qu’il s’agisse des sites, des améliorations apportées aux transports publics ou encore des initiatives pédagogiques lancées – vont bon train. Je suis convaincue pour ma part que l’on parlera d’un Rio de Janeiro avant les Jeux et d’un Rio de Janeiro après les Jeux. »

Et de poursuivre : « L’organisation des épreuves tests ‘Aquece Rio’ a exigé des organisateurs qu’ils adoptent une nouvelle optique. Ils sont maintenant en train de franchir une nouvelle étape dans leurs préparatifs, en mettant l’accent sur l’expérience afin qu’elle soit la plus belle et la plus mémorable possible pour tous les participants, les athlètes restant néanmoins au cœur de tous les efforts déployés. Le processus de planification bat son plein afin d’offrir aux spectateurs, aux Brésiliens et aux visiteurs étrangers une expérience aux Jeux des plus passionnantes l’année prochaine. D’ici à la manifestation olympique, il reste encore énormément de travail à accomplir. Avec des sites ultramodernes en cours de livraison, il faut désormais gérer rapidement des millions de détails opérationnels. L’expérience pratique est primordiale à cet égard; aussi attendons-nous des organisateurs qu’ils voient dans cette série d’épreuves tests une occasion de préparer les sites et les équipes pour les Jeux. »

Suite à la participation de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, aux célébrations organisées la semaine passée pour fêter la dernière année avant les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro, l’unité et l’intégration entre le comité d’organisation de Rio 2016 et les différents organes du gouvernement sont toujours aussi manifestes. Tous les niveaux du gouvernement étaient en effet représentés lors des réunions de la commission, le gouverneur Luiz Fernando Pezão et le maire Eduardo Paes rappelant personnellement leur engagement en faveur de la réussite des Jeux. Également présent lors de ces réunions le Comité National Olympique (CNO) brésilien, lequel a fait part de ses projets visant à former une équipe nationale compétitive pour les Jeux dans un an et à étendre l’héritage olympique de Rio de Janeiro en termes de sport d’élite aux prochaines éditions des Jeux.

Le président du comité d’organisation de Rio 2016, Carlos Arthur Nuzman, a confié pour sa part : « C’est la réunion la plus importante que nous ayons eue jusqu’ici. Je dis cela en raison de l’état d’avancement de nos préparatifs et de l’intégration sans cesse grandissante entre le CIO, Rio 2016 et nos partenaires au sein des autorités fédérales, de l’État de Rio et de la ville. »

Lundi, les membres de la commission de coordination se sont rendus dans le parc olympique de Barra et sur le parcours de golf olympique où ils ont pu apprécier sur place les progrès significatifs qui ont été accomplis depuis leur dernière visite en février. Les membres de la commission ont également constaté l’héritage concret des Jeux avec la visite de la « Future Arena », laquelle sera démontée après les Jeux et transformée en quatre écoles à Rio de Janeiro. Le parc accueillera également le futur centre d’entraînement olympique du Brésil ainsi qu’un centre de formation pour de jeunes athlètes prometteurs. 

La commission a par ailleurs été informée des autres programmes qui laisseront un héritage positif dans la vie de millions de personnes. Il a notamment été question du programme visant à dispenser 10 000 cours d’anglais gratuits aux chauffeurs de taxi de Rio ou encore du programme d’éducation Transforma lancé au niveau national et qui devrait concerner près de sept millions d’enfants. 

Au cours de la réunion, les organisateurs et leurs partenaires ont également fait le point sur les progrès réalisés dans plusieurs domaines parmi lesquels les services aux athlètes et aux CNO, les services aux sports et aux Fédérations Internationales, les opérations médias, les spectateurs, le transport, le marketing, la technologie et les Jeux Paralympiques. 

 

La commission de coordination du CIO se rendra à nouveau à Rio de Janeiro pour la dernière fois l’année prochaine. Dans l’intervalle, le CIO continuera à apporter son soutien aux organisateurs cariocas avec ses revues de projet et visites d’experts.

Laisser un commentaire