Cette semaine 11, on a appris que…

Si l’arrivée du printemps vous a fait reprendre le sport et lâcher votre smartphone, vous avez surement raté des infos importantes. C’est le moment de vous rattraper pour pas cher…

Le Dessin de la semaine 

Capture d’écran 2015-03-12 à 15.31.22

Le chiffre de la semaine : 0

C’est le montant que le président du Sénat du Massachusetts, Stan Rosenberg, est prêt à consacrer à la candidature olympique de Boston (capitale du Massachusetts) aux JO 2024.

La phrase « ex-revendeur de droits TV » de la semaine : « Le sport demeure un métier d’avenir. L’important, c’est de ne pas se tromper de métier. Nos priorités sont la création d’événements, le consulting et la représentation d’athlètes. » Arnaud Lagadère.

#SportetSanté : Selon IPSOS pour 77% des Français, pratiquer un sport après 70 ans présente plus de bénéfices que de risques.

#SportetTerritoire : Selon un sondage de l’ANDES (Association nationale des élus en charge du sport), 65,9% des communes ont gardé le meme budget de subvention aux associations sportives alors que 24,5%d’entre elles l’ont diminué et 9,7 % l’ont augmenté.

La  FBI (Fausse bonne idée) de la semaine ? : « Nous avons la possibilité d’accueillir une piscine pour toutes les épreuves (des JO de Paris 2024),  sauf le plongeon, pour une question de profondeur.» annonce Jacky Lorenzetti, le président du Racing métro 92, au sujet de l’Aréna 92. Ce qui semble être une proposition pleine de bon sens ne fera assurément pas les affaires de la natation française qui espère voir se construire une piscine Olympique depuis plusieurs années.

#SportetInnovation : C’est au cœur de la zone de l’Union, à cheval sur Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, que le groupe Oxylane (Decathlon) a inauguré, ce mardi, le siège mondial de Kipsta, sa marque sports collectifs. Baptisé Kipstadium, l’immense espace de 45 000 m² réunit à la fois les bureaux de la marque, un magasin de 900 m² et une vingtaine de terrains de sport (intérieurs et extérieurs) ouverts à tous (football, basket, handball, volley, futsal, rugby, hockey sur gazon, cricket, baseball, football américain).

Capture d’écran 2015-03-12 à 15.55.46

#SportetTerritoire(2) :  Afin de réaliser “Sport Bretagne, sa réalité et son positionnement économique”, le Centre de ressources et d’expertise du sport et des loisirs en Bretagne a réalisé une enquête de terrains auprès d’un échantillon représentatif de prestataires et clubs sportifs. Il a ensuite compilé ces informations avec les éléments recueillis auprès des ligues, comités régionaux, fédérations, collectivités territoriales de Bretagne. Il en ressort plusieurs chiffres intéressants : le poids économique du sport dans cette région est estimé à 2,8 milliards d’euros, avec près de 29 000 contrats de travail, 19 700 équipements et 2 millions de clients et pratiquants. La synthèse est consultable ici.

#SportetInfluence : L’Azerbaïdjan montre ses muscles et prévient qu’il faudra compter sur lui. « Les infrastructures sportives que nous avons construites ou modernisées pour organiser les Jeux européens feront de notre pays une place majeure sur la carte mondiale du sport et nous mettront dans une position idéale pour accueillir à l’avenir des événements majeurs », a déclaré cette semaine Azad Rahimov, ministre des Sports d’Azerbaïdjan et président des Jeux Européens de Bakou 2015.

Capture d’écran 2015-03-12 à 19.41.14

#Mercato : Audrey Delacroix, anciennement commissaire pour langue Francaise aux JO, devient conseillère personnelle de la secrétaire générale de la francophonie.

La phrase la plus Pro-JO Paris 2024 de la semaine : «Je vais rentrer dans cette consultation (pour ou contre une candidature de Paris aux JO 2024) en disant «j’ai envie qu’on y aille». Je ne vais pas rentrer neutre dans le vote que je vais solliciter au Conseil de Paris.» Anne Hidalgo, Maire de Paris.

#SportetEmplois : A l’invitation de M. Thierry BRAILLARD, une soixantaine d’entreprises partenaires se sont réunies dans le cadre de la démarche initiée par le Secrétariat aux Sports en faveur de l’emploi des sportifs de haut niveau. Cette rencontre était l’occasion pour les entreprises de se fédérer autour de la création d’un « club des entreprises partenaires ». Par ailleurs, le Gouvernement s’apprête à créer une filière de l’économie du sport et à lancer un Observatoire de l’économie du sport dont tous les détails seront annoncés en avril.

#SportetRetombéesEconomiques : « Le surcroît d’activité, hors infrastructures et hors consommation locale, s’élève à 1,2 milliard d’euros, sachant que l’on attend 2,5 millions de spectateurs et de 7 à 8 millions de supporters au total. Sur ce 1,2 milliard, 800 millions seraient dus aux visiteurs, dont 600 millions pour l’hébergement, la restauration, le commerce. Par ailleurs, les dépenses sur les « fans zones » sont chiffrées à 200 millions. En outre, le montant total des marchés remportés par les entreprises françaises en lien avec l’organisation est estimé à 400 millions. » explique aux Echos Patrick Kanner, Ministre des sports, au sujet de l’impact économique de l’Euro 2016. Ces chiffres sont extraits d’une étude du CDES de Limoges pour le compte de l’UEFA.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s