« Eux aussi font le sport français… », Olivier Peulvast, Directeur du développement de RMC Sport

Ils sont lobbyiste, DTN, DG d’institution sportive, avocat, chasseur de têtes, DG d’association d’élus locaux, directeur des sports de collectivité territoriale, ou expert du sport business, ils connaissent le sport français, ses enjeux, ses acteurs mais on les entend peu dans les médias.
Olbia le blog a souhaité leur donner la parole afin d’en savoir plus sur leur parcours professionnel, leur vision du sport français, les enjeux de leur institution ou de leur entreprise.

Nous poursuivons notre série « Eux aussi font le sport français… » avec Olivier Peulvast, Directeur du développement de RMC Sport et Délégué du « Sport & Business Club »  de l’ESCP dont il est diplômé.

Olivier Peulvast

OLB : Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

OP : Diplôme de l’ESCP en 2000 avec une spécialisation en marketing, j’ai tout d’abord intégré l’agence Alyzea communication, spécialiste du nautisme.

J’ai ensuite été en charge de la communication événementielle et des partenariats de l’UCPA (Union nationale des Centres sportifs de Plein-Air) pendant quelques années, avant de rejoindre Carat Sport pendant 7 ans à la Direction du développement.

J’ai été recruté par RMC Sport, filiale du groupe NextRadioTV, en septembre 2011 en tant que Directeur du développement.

RMC Sport est l’agence de production éditoriale plurimédia du groupe NextRadioTV spécialisée dans le sport.

Elle produit notamment les programmes sport de RMC, les directs et les sujets sport de BFMTV et les contenus du site rmcsport.fr ainsi que des applis iphone/ipad.
RMC Sport produit également des contenus écrits, audio et vidéo pour des médias externes avec des références comme Espritglisse.com, Nice Matin, Corse Matin, NRJ Mobile, Total F1, C Foot, le 10 Sport, etc.

L’agence compte 115 collaborateurs dont 80 journalistes et 30 consultants et assure un suivi permanent de toute l’actualité sportive en temps réel ainsi qu’une production plurimédia quotidienne, 7 jours sur 7

Je suis en parallèle Délégué du « Sport & Business Club » ESCP Alumni depuis 8 ans.

 

OLB : En quelques mots, quel est votre quotidien de Directeur du développement de RMC Sport ?

OP : Au sein du groupe NextRadioTV, le sport est une thématique transversale. A ce titre, je suis en interface permanente avec les services concernés par le sujet (partenariats promo, régie, antennes, …). En tant que Directeur du développement, mon activité couvre en particulier : 

– le développement de l’agence : réflexion marketing et développement de projets innovants (Docteur Poker, RMC Running, RMC SPORT ARENA CONTENT,… )

– le développement de son activité de production de contenus plurimédias à destination des médias (y compris au sein du groupe NextradioTV), marques et détenteurs de droits.
– le développement de projets de production TV sport à destination de l’ensemble du marché audiovisuel (Plateau, Magazines, reportages, documentaires, programmes courts, etc).

Nous avons notamment produits ces derniers mois des documentaires comme « Les Grands Drames du Sport / Furiani », « Les Grands Drames du Sport / le Heysel », « les destins en or du ski français », …

– le développement commercial du groupe Nextradio TV dans le domaine du sport, à travers la mise en place de dispositifs mêlant espaces publicitaires, en collaboration avec la régie du groupe, et contenus éditoriaux ou hors média (événementiels, etc).
– la mise en place de partenariats et actions de communication B to B

 

OLB : D’après vous, quels seront les grands enjeux des médias sportifs dans les années à venir ?

OP : A mon sens, le sport est confronté à un choix crucial concernant son exposition médiatique entre chaines gratuites et chaines payantes…

Et de manière concomitante se pose, pour les medias sportifs, la question de l’acquisition des droits et de la rentabilisation de ceux-ci. Quels droits, quelle exploitation, quels montants, quelle monétisation ? Autant de questions qui prennent une place aussi conséquente que l’éditorial pur et dur.

La digitalisation du sport engage aussi les médias sportifs dans une course permanente à l’innovation dans le traitement éditorial des manifestations. Plus rapide, plus complet, plus interactif, plus convivial… le média sport doit opérer sa mutation en collant en permanence aux attentes du public et aux réponses technologiques disponibles.

Enfin, la concurrence des médias sociaux et des blogs est une vraie réalité. L’un des challenges est de parvenir à les utiliser à bon escient pour capter des audiences complémentaires (réseaux sociaux comme vecteur de trafic, intégration de blogs de personnalités ou blogs thématiques chez les généralistes sport, …)

 

OLB : Comment RMC Sport les anticipe t’il ?

OP : Le positionnement historique d’RMC (50% de l’antenne est dédiée aux interventions d’auditeurs) nous permet d’être en interaction permanente avec le public et d’avoir ainsi une parfaite connaissance de l’audience. Cette prise directe avec notre public permet de déceler des tendances, des évolutions.

Nos médias sont également des laboratoires permanents sur lesquels nous pouvons tester des solutions éditoriales, des produits nouveaux.

Enfin, notre positionnement d’agence au service de clients externes au groupe NextRadioTV nous impose de régulièrement nous re-challenger sur nos productions éditoriales.

 

OLB : Si demain vous étiez nommé ministre des sports, quelle serait votre première mesure ?

OP : Ma 1ère décision serait de décloisonner totalement ce Ministère pour infuser et travailler en synergie avec tous les autres, au-delà des classiques secteurs de la jeunesse et de la vie associative.

Le sport est un sujet, un outil, tellement fédérateur et transverse dans notre société (le récente Coupe du Monde l’a encore prouvé) qu’il conviendrait de le (re)mettre à sa juste place et de le retrouver partout où il peut apporter des réponses efficaces.

Cela commence par l’Ecole bien sûr, car les vertus pédagogiques du sport (physiques, psychologiques, sociales, …) sont par trop souvent négligées.

Mais je rêve également de voir le sport enfin reconnu à sa juste valeur en tant qu’outil diplomatique, écologique, économique et social par exemple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s