Foot pro et taxe à 75 %, ou quand, encore une fois, Clemenceau avait raison…

Depuis le 29 janvier dernier et la remise du rapport Glavany « pour un football durable » (1), nous n’avons plus aucune nouvelle de l’application de la taxe à 75% dans le football ni des mesures contenues dans ce texte, alors qu’aucune menace de grève, un temps émise par le foot pro, ne semble à l’ordre du jour. Un communiqué de presse des acteurs institutionnels du football français disait pourtant ce même jour : « FFF, LFP, UCPF, UNFP et UNECATEF entendent préciser que, si elles partagent la vision proposée (dans ce rapport, NDLR), elles restent réservées sur sa mise en œuvre et son impact et désireuses de prolonger le travail avec les ministères concernés. » http://www.lfp.fr/corporate/article/communique-fff-lfp-ucpf-unfp-unecatef.htm

Qu’est ce qui a bien pu se passer ?

Beaucoup d’actualités médiatiques, comme le football en a le secret, sont certes intervenues depuis et ont fait diversion :

-L’affaire Monaco et les contestations venues des présidents de clubs emblématiques sur son dénouement (versement de 50 M€ Pour compenser le dumping fiscal monégasque);
-L’appel d’offres sur les droits Tv anticipé et que veut déjà contester en justice Canal +;
-Le port du voile dans le football;
-Les bons résultats de l’équipe de France et du PSG.

Est-il possible qu’une compensation, non médiatisée, ait été trouvée ? Ou les discussions se poursuivent-elles encore à ce jour dans le plus grand secret ?

Toujours est-il que pour le grand public, et même les personnes s’intéressant de près à la vie institutionnelle du football professionnel français, cette issue est incompréhensible.

Après avoir menacé publiquement et bruyamment de faire grève, le foot pro semble s’être fait littéralement endormir avec un rapport dans lequel ne figure véritablement aucune mesure emblématique pouvant améliorer la compétitivité de ce dernier, ce qui avait d’ailleurs été pointé par les principaux acteurs du dossiers lors de sa remise.

Le désormais fort célèbre conseil avisé de Clemenceau, « si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission » est ici assez magistralement appliqué …

(1) http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/footdurable_rapport_m3.pdf

Laisser un commentaire