14 élus qui vont changer le sport français en 2014 — N°10. Nicolas Sarkozy : un retour… dans le sport ?

On dit souvent que les hommes et femmes politiques français se préoccupent peu du sport. Certains d’entre eux jouent pourtant un rôle fondamental dans son développement et son financement. Et parfois sans même que le monde du sport s’en rende compte ! Pour débuter l’année 2014, Olbia – Le blog vous présente donc 14 élus politiques, locaux et nationaux, de gauche et de droite, qui devraient marquer le sport français durant les prochains mois.

Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République

Ce qui va se passer en 2014. C’est un article de L’Express qui a lancé le buzz au début du mois de décembre dernier : et si Nicolas Sarkozy, plutôt que de revenir en politique, devenait le nouveau président du PSG ? L’hebdomadaire y rappelait la passion de l’ancien Président de la République pour le sport et sa forte implication dans les affaires du club parisien (notamment au moment de son rachat par les Qatariens). En décembre 2012, c’est aussi au Doha Goals, un forum sportif organisé au Qatar, qu’il avait fait sa première intervention publique depuis l’élection présidentielle. On se gardera néanmoins de tout emballement précipité. Ce ne sont pas les supputations qui manquent concernant l’avenir de Nicolas Sarkozy et Nasser Al-Khelaïfi, l’actuel président du PSG, a tenu à démentir l’information (« Je pense que Nicolas Sarkozy a déjà montré qu’il avait la stature pour occuper des fonctions beaucoup plus élevées que celles de président du Paris-Saint-Germain »). Il faudra de toute façon attendre l’été 2014 pour en savoir plus. Nicolas Sarkozy devrait alors préciser ses intentions, une fois les élections européennes passées. En cas de retrait définitif de la vie politique, les spéculations sportives de toutes sortes pourraient reprendre de plus belle : Nicolas Sarkozy président du PSG ? Ou dans un autre rôle pour aider le football français ou une future candidature française aux Jeux olympiques ?

Quel enjeu pour le sport français ? L’arrivée de Nicolas Sarkozy au PSG constituerait une petite révolution pour le sport français. Hormis quelques exceptions (comme Frédéric de Saint-Sernin, ancien ministre, au Stade rennais), celui-ci sollicite peu les politiques. Il cultive même une tradition d’apolitisme méfiant – une attitude qui ne l’aide d’ailleurs pas beaucoup lorsqu’il recherche ensuite des soutiens pour peser sur les décisions publiques. A l’inverse, le monde de la culture a lui toujours ouvert grand ses portes aux hommes et femmes politiques et sait les mobiliser, à gauche et à droite, pour orienter certains arbitrages en sa faveur. Le sport en est-il aussi capable ? On remarquera qu’aux Etats-Unis, une personnalité aussi éminente que Condoleezza Rice, ex-chef de la diplomatie américaine, travaille avec le championnat universitaire de football américain. A quand une initiative comparable en France ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s