14 élus qui vont changer le sport français en 2014 – N°11. Michel Delebarre : une Arena, enfin !

On dit souvent que les hommes et femmes politiques français se préoccupent peu du sport. Certains d’entre eux jouent pourtant un rôle fondamental dans son développement et son financement. Et parfois sans même que le monde du sport s’en rende compte ! Pour débuter l’année 2014, Olbia – Le blog vous présente donc 14 élus politiques, locaux et nationaux, de gauche et de droite, qui devraient marquer le sport français durant les prochains mois.

Michel Delebarre, Maire de Dunkerque, Président de la Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral et Sénateur du Nord

Ce qui va se passer en 2014. En 2010, le rapport Costantini « Arenas 2015 » avait préconisé la construction de six nouvelles salles françaises de plus de 10 000 places en plus du Palais omnisports de Paris Bercy. Las ! Rien, ou presque, n’a bougé en quatre ans. La quasi-totalité des grands projets ont été abandonnés ou sont à l’arrêt (Villeurbanne, Orléans, Aix-en-Provence…). Un dossier continue néanmoins d’avancer : l’Arena de Dunkerque, portée par la volonté politique inébranlable de Michel Delebarre, Maire de la ville et Président de la Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral. Sa construction devrait débuter au printemps prochain. L’ancien Ministre de François Mitterrand est ambitieux et convaincu que son territoire a besoin d’un tel équipement pour sortir de l’ombre du voisin lillois. Il est aussi pragmatique puisqu‘il a récemment décidé de réduire la jauge de 10 000 à 8 000 places afin d’en permettre le financement (après que l’Etat et la Région Nord – Pas de Calais aient revu à la baisse leur participation). Cette modification n’empêchera nullement à la salle de remplir ses objectifs : héberger les matches de deux clubs résidents (le BCM Gravelines-Dunkerque en basketball et l’Union Sportive Dunkerque Handball) et accueillir des spectacles et événements sportifs exceptionnels. Une fois achevée en 2015, l’Arena de Dunkerque sera la troisième plus grande salle sportive de France.

Quel enjeu pour le sport français ? La France organisera en 2017 les Championnats du monde de handball. Pour convaincre la fédération internationale, elle s’était engagée en 2011 à réunir pendant la compétition 500 000 spectateurs dans dix grandes salles neuves ou rénovées. Les sites n’ont pas encore été officiellement désignés mais ils risquent au final de se cantonner à Paris-Bercy, la Park&Suites Arena de Montpellier (ouverte en 2010), quelques « petites » salles existantes (autour de 5 000 places) et des stades ou halls d’exposition convertis pour l’occasion. L’« héritage » de l’événement en termes d’infrastructures serait dès lors réduit. Des projets de grandes Arenas existent bien à Bordeaux ou Marseille mais ils doivent encore être confirmés ou ne seront pas prêts pour janvier 2017. L’Arena de 8 000 places portée par Michel Delebarre serait donc la seule de cette envergure achevée à temps pour les Mondiaux de handball.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s